6 décembre 2018







6 décembre 2018







6 décembre 2018







21 décembre 2018







21 décembre 2018







21 décembre 2018







2 janvier 2019







2 janvier 2019







2 janvier 2019







2 janvier 2019







9 janvier 2019







9 janvier 2019







9 janvier 2019







9 janvier 2019







18 janvier 2019







18 janvier 2019







22 janvier 2019







22 janvier 2019







22 janvier 2019







Contamination de mes activités de déambulation et de prospection quotidiennes à l’univers funéraire.
Plaisir de la collecte pratiqué sur ce nouveau territoire, trouvailles rapportées à l'atelier.
Transhumance de l’atelier à l’écrin.
L'Écrin comme espace de rencontre entre création et thanatologie.
Plaisir de la fusion de deux mondes : les possibles et l’inévitable.
Source de réflexions et d’explorations autour de la notion de la perte, du deuil et du rituel.
Transhumance des objets d’une intervention à l’autre.
Migration propice aux plaisirs de montrer et de raconter.

Prophétie des objets, rencontres hasardeuses et dialogues improvisés…
L’Écrin aux intrigues… raconter…
L’Écrin comme cahier de notes et incubateur prolifique

L’Écrin est un espace d’exploration modulable, un objet architectural conçu par Stéphane Gilot et Caroline Boileau. Ce projet vise à mettre en relation les artistes-commissaires et les artistes membres de L’imprimerie centre d’artistes pour développer des mises en espace singulières de leur travail, à partir d’œuvres existantes ou en développement. Chaque projet est l’occasion d’une discussion sur la nature de la pratique, sur la présentation publique d’un travail exploratoire et sur la notion de contrainte qui est proposée ici comme moteur et tremplin pour le processus artistique.

Back to Top